frontpage

■ ■ ■

« La justice transformatrice ne cherche pas seulement à transformer le comportement d’une personne qui cause du mal. Elle cherche aussi à transformer la manière dont les communautés parlent de mal et de guérison, à dissoudre la souffrance comme expérience individuelle isolée et à penser la guérison au niveau collectif et structurel. »

— Avery Alder

■ ■ ■

« Tu n’es pas protégé de moi, je ne suis pas protégée de toi. Ta réalité me traverse même si on ne se regarde pas, même si on ne baise pas, même si je ne vis pas sous ton toit. Nous sommes en contact permanent. Le procédé que la pandémie rend visible sous forme de contagion, il est temps d’en prendre conscience sous forme de guérison. Chaque fois que tu as le courage de faire ce qu’il te convient de faire, ta liberté me contamine. Chaque fois que j’ai le courage de dire ce que j’ai à dire, ma liberté te contamine. »

— Virginie Despentes

■ ■ ■

« Où sont les anciens et les personnes de confiance dans la communauté qui vont voir le drame, la division, la souffrance et intervenir pour le bien du village ? Qui va placer le bien-être de la communauté au-dessus des individus qui préféreraient laisser tout en état et passer à autre chose ? Qui va être prête à s’avancer et à dire : « Ce conflit non résolu cause des problèmes dans la communauté dans son ensemble. Il faut qu’il soit traité. S’il ne l’est pas, il va nous diviser en factions qui médiront et répandront des rumeurs les unes sur les autres. Nous serons moins unis et plus éloignés. Nous serons moins fortes et moins résilientes. » ? »

— Tad Hargrave

■ ■ ■

— Peacemaking Circles: From Crime to Community

■ ■ ■
■ ■ ■